Transmettre?

"ON N'ARRÊTE JAMAIS D'APPRENDRE"

Au Conservatoire, je m'interrogeais:  

Comment mêler "art", pour quoi je brûle et; "social", pour qui je brûle.  Il m'a toujours paru évident que si je m'octroyais le privilège de créer c'était aussi pour transmettre. Etre un guide en qui l'on peut faire confiance, mais pas un bon savant.

Je n'ai pas la prétention du Savoir. Je ne sais rien. Nous ne savons rien.  Alors comment transmettre ? Tous, au quotidien, nous essayons sans cesse de communiquer, allant même jusqu'à imposer sa vérité, en vain. Pourtant une personne n'est pas l'autre, les souvenirs de l'un ne sont pas les souvenirs de l'autre, ce qui a nourrit l'un n'est pas forcément la même nourriture qui a poussé l'autre à grandir. Ce que nous sommes est l'addition de ce que nous avons vécu.  Alors peut-être que oui, on sait !  Mais chacun à sa manière, avec ses mots, avec ses propres émotions et là, ça devient intéressant. Ca devient singulier. Ca devient créatif.

Il y a la technique, il y a les codes bien-sûr. Il y a ce qu'on m'a appris aussi. Il y a le cadre à poser pour que ça s'envole. C'est sûr.

Mais il n'y a pas ceux qui réussissent et ceux qui sont nuls, pas pour moi. Par contre il y a les champs des possibles et ceux qui travaillent à les explorer. C'est là où j'interviens.

Motiver à explorer.

Essayer de faire surgir la lumière qu'est le jeu et l'écriture.

Inviter à goûter la création, celles des autres et la sienne.  Inviter au plaisir qu'est  la lourde tâche de créer ainsi que de d'oser montrer ce qu'on a réalisé pour enfin, arriver à communiquer.

D'une autre manière.

Je crois dans l'idée qu'il n'y a pas de dons, pas d'acquis, que du travail. Tout le monde peut créer parce que l'Etre Humain, n'importe lequel, regorge d'émotions. A moi d'enseigner la rigueur que demande toute création, puis d'ouvrir l'espace à se laisser envahir par ce qui vient. Là, c'est la magie du plateau et ça,

c'est beau.